Notice: is_feed was called incorrectly. Conditional query tags do not work before the query is run. Before then, they always return false. Please see Debugging in WordPress for more information. (This message was added in version 3.1.0.) in /var/www/wp-includes/functions.php on line 5663
Monthly Marketview Juillet 2020 - Enbro

ÉVALUATION MENSUELLE DE L’ÉVOLUTION DES PRIX

Évolution des prix de l’électricité et du gaz naturel

elektriciteit

Les 2 premières semaines de juillet, principalement en raison de la spéculation, les droits d’émission de CO2 ont fortement augmenté et ont atteint un niveau record de plus de 30 €/tonne. Cela a entraîné une forte augmentation des prix fixes de l’électricité pendant la même période. Dans la deuxième moitié, une légère correction à la baisse a été enregistrée, qui a également affecté les prix de l’électricité.

Le prix variable s’est établi en juillet à une moyenne de 29,84 €/Mwh sur base mensuelle. Cela s’explique principalement par des températures meilleures que prévu dans la seconde moitié du mois de juillet.

En août, il y a toujours une offre réduite de droits d’émission de CO2 en raison des périodes de congé. Cela peut entraîner une légère hausse des prix. En général, la situation se rétablit au début du mois de septembre, lorsque l’offre reprend. L’évolution après septembre dépendra de l’influence du covid-19 sur l’activité économique. Si cette activité stagne, l’offre sera supérieure à la demande, ce qui exercera une pression sur les prix. L’industrie aéronautique est un client important et si elle ne revient pas à la normale, elle achètera encore moins de certificats. Après 2020, l’Europe limitera l’offre davantage encore et il semble que l’on veuille également faire payer le transport maritime pour la pollution par le CO2. On s’attend donc à ce qu’avec la reprise supplémentaire de l’économie, les certificats CO2 dépassent 30 €/tonne en 2021, ce qui aura un impact sur les prix de l’énergie.

EDF a déjà réaugmenté sa capacité, ce qui réduit le risque de déficit en France.

 

ÉLECTRICITÉ PRIX FIXE

Les prix fluctuent en fonction des températures et de l’évolution des droits d’émission de CO2. Pour ce mois, le prix du cal 21 fluctuera autour de 39 €/MWh.

À long terme, les prix augmenteront si les droits d’émission de CO2 dépassent 30 €/MWh.

ÉLECTRICITÉ PRIX VARIABLE

En raison de la vague de chaleur et du manque de vent, les prix variables en août seront plus élevés que ceux des derniers mois. Aux températures plus élevées, les panneaux solaires sont également un peu moins productifs. Le prix variable moyen pour le mois d’août fluctuera autour de 35 €/MWh.

Si les températures reviennent à la moyenne normale, le prix variable baissera en septembre. À long terme, un prix variable reste la meilleure option.

gas

La compagnie gazière norvégienne continue d’effectuer des opérations de maintenance non planifiées et de moins en moins de méthaniers viennent en Europe. Il en a résulté une diminution de l’offre. La Russie augmente son offre, ce qui compense l’effet de la baisse de l’approvisionnement en GNL et en provenance de Noorland, et on n’observe qu’une légère augmentation des prix.

Du côté de la demande, les températures élevées augmentent la demande de gaz pour la production d’électricité. Il y a aussi parfois des problèmes de refroidissement de certaines centrales nucléaires parce que le niveau d’eau des rivières est trop bas en raison de la sécheresse et la capacité flexible des centrales au gaz doit être davantage sollicitée.

 

GAZ NATUREL PRIX FIXE

 En raison de la demande légèrement plus élevée et de l’offre plus faible, les prix cal augmentent également. Le Cal 21 devrait fluctuer autour de 13 €/MWh en août.

En raison de la crise Covid, le secteur est sous pression, ce qui réduira le nombre d’acteurs sur le marché à l’avenir et, à long terme, les prix augmenteront.

GAZ NATUREL PRIX VARIABLE

En raison de la vague de chaleur et de la production supplémentaire d’électricité nécessaire, la demande de gaz augmente.

Les États-Unis n’envoient pratiquement rien vers l’Europe en août, car la demande de gaz y est élevée pour la production d’électricité en raison des vagues de chaleur locales. En conséquence, les prix augmenteront légèrement en août par rapport aux mois précédents. On s’attend à ce que l’approvisionnement en GNL augmente en septembre et que l’offre reprenne.

Par conséquent, le prix variable sera légèrement plus élevé en août, mais il est probable qu’il baissera à nouveau lorsque les approvisionnements en provenance de Norvège et en GNL augmenteront à nouveau et que nous reviendrons à des températures moyennes normales pour cette période de l’année.

Contactez ENBRO

Indiquez vos coordonnées ci-dessous et nous vous contacterons pour vous fournir plus d’informations.

Formulaire de contact

BELGIË: Kortrijksesteenweg 387 - 8530 Harelbeke

En remplissant le formulaire, vous acceptez les conditions générales et la politique de confidentialité d’ENBRO SA.